Une petite bestiole bien subtile : la tique!

Date

20 MAI 2022

 

Êtes-vous passionné de plein air ou amateur de jardinage?

Le mois de mai est idéal pour reprendre les activités extérieures. Toutefois, le printemps québécois est également synonyme de la fin de l’hibernation des 12 espèces de tiques qui y résident. Il suffit d’une température moyenne d’au moins 8 degrés plusieurs jours d’affilée pour qu’elles reprennent, elles aussi, leurs activités. (piqure-de-tique.ch, s.d.)  

 

Faut-il se méfier des tiques?

Les tiques ne sont pas toutes dangereuses. Au Québec, elles sont en fait répertoriées dans les cinq genres suivants : Amblyomma, Dermacentor, Ixodes, Rhipicephalus et Haemaphysalis. (INSPQ, s.d.(a)) La seule d’entre elles qui est possiblement nocive pour la santé est celle appartenant au genre Ixodes, plus précisément la tique Ixodes scapularis, communément appelée la tique à pattes noires ou la tique du chevreuil. Elle est considérée comme nuisible, car elle peut transmettre la maladie de Lyme. Ainsi, elles peuvent occasionner ladite maladie lorsqu’elles sont porteuses de la bactérie Borrelia burgdorferi. (Gouvernement du Québec, 2022(a))

 

Les tiques Ixodes scapularis, ça mange quoi en hiver?

Cette famille d’insectes n’a pas d’ailes ni d’antennes. Les tiques à pattes noires ont quatre paires de pattes qui, comme son nom l’indique, sont noires. Le corps du mâle est brun foncé, presque noir. La femelle, pour sa part, présente un écusson noir recouvrant un abdomen brun rougeâtre. (Villeneuve, 2012) Lorsqu’elles ne sont pas gorgées de sang, leur taille varie entre 0 et 5 millimètres selon leurs trois stades de développement : larve ; nymphe ; adulte. Elles peuvent tripler de volume lorsqu’elles sont remplies de sang. (INSPQ, s.d.(b))

 

Il est important de noter que les tiques à pattes noires sont difficiles à distinguer des autres espèces de tiques. C’est pourquoi, en cas de piqure, il est recommandé de conserver la tique dans un contenant hermétique. Ainsi, si l’état de santé décline dans les jours ou semaines suivantes, il sera plus facile de déterminer si elle était porteuse de la bactérie causant la maladie de Lyme.

 

Les tiques se cachent dans les endroits ayant des végétaux, tels que:

  • Les forêts ;
  • Les boisés ;  
  • Les herbes hautes ;
  • Les jardins ;
  • Les aménagements paysagers ;
  • Les amas de feuilles mortes.

 

*(Gouvernement du Québec, 2022 (a))

 

Selon les données de surveillance de l’INSPQ, les secteurs les plus à risque sont

  • Le nord et l’ouest de l’Estrie ;
  • Une grande partie de la Montérégie ;
  • Le sud-ouest de la région de la Mauricie et du Centre-du-Québec ;  
  • Le sud-ouest de l’Outaouais.

 

Les tiques sont cependant présentes dans toutes les régions du Québec sauf les régions les plus nordiques : Nord du Québec, Territoires cris et Nunavik. Visitez le https://www.inspq.qc.ca/zoonoses/maladie-de-lyme pour suivre l’évolution du risque d’acquisition de la maladie de Lyme et connaître tous les secteurs à risque.

 

*(Gouvernement du Québec, 2022 (a))

 

Pourquoi les tiques s’accrochent-elles à notre peau?

 

Comme mentionné précédemment, les tiques ont trois stades de développement. Elles doivent donc se nourrir du sang des animaux ou des humains pour passer d’un stade à l’autre. Leur repas peut durer entre 3 et 10 jours, c’est-à-dire qu’elle restera accrochée à votre peau tout ce temps si vous ne la retirez pas. (INSPQ, s.d.(b))

 

Vais-je le sentir si une tique s’est accrochée à moi?

Probablement pas, puisque sa piqûre est généralement indolore en raison de la substance anesthésiante qu’elle sécrète par sa salive. Ainsi, la seule manière de savoir si une tique s’est accrochée à vous est d’inspecter votre corps après chaque sortie dans un endroit propice à leur présence.  

 

Elles aiment s’accrocher dans les zones humides et riches en vaisseaux sanguins. Il faut donc bien prendre soin de vérifier plus attentivement ces régions du corps. À titre d’exemple, inspectez minutieusement le derrière de vos genoux, le dessous de vos aisselles et le derrière de vos oreilles. Bien sûr, il ne faut pas se contenter d’inspecter ces zones, car elles peuvent tout de même se retrouver sur n’importe quelles parties du corps. (Buchner, 2021) Au regard, vous apercevrez sa tête enfoncée dans votre peau et son corps à l’extérieur. D’ailleurs, si vous prenez un bain ou une douche après vos sorties, l’inspection sera plus facile et ça pourrait faire tomber toute tique qui n’était pas encore bien accrochée.

 

Comment retirer une tique?

À l’aide d’une pince fine ou d’un tire-tique, saisissez la tique le plus près possible de votre peau en faisant bien attention de ne pas presser son abdomen.

Si vous utilisez une pince fine, tirez doucement, mais fermement et de façon continue, sans tourner ou écraser pour éviter de briser la tique.

Si vous utilisez un tire-tique, suivez les consignes du fabricant.

Si la tête de la tique reste implantée dans la peau, vous pouvez la retirer avec la pince. Si vous n’y arrivez pas, laissez la tête en place et laissez la peau guérir.

Après l’avoir retirée, conservez-la dans un contenant hermétique au réfrigérateur et notez la partie du corps et le lieu où vous avez été piqué, et la date de retrait de la tique.

Cela pourrait être utile si votre état s’aggrave et vous devez consulter un médecin.

Nettoyez votre peau avec de l’eau et du savon.

Lavez-vous les mains.

*(Gouvernement du Québec, 2022 (b))

 

Il est important de consulter un médecin si :

Après avoir été piqué par une tique, vous présentez une rougeur de 5 cm de diamètre ou plus.

Après avoir été piqué par une tique, vous présentez une rougeur qui persiste depuis plus de 48 heures.

Dans les semaines ou les mois suivants la pratique d’une activité extérieure pouvant vous exposer aux tiques, vous présenter un ou plusieurs symptômes de la maladie de Lyme.

 

Appelez l’Info-Santé si vous avez été piqué dans un secteur à risque.

*(Gouvernement du Québec, 2022 (a))

 

Un peu d’informations sur la maladie de Lyme…

 

Les symptômes

Les premiers signes de la maladie apparaissent généralement entre 3 et 30 jours après la piqûre d’une tique porteuse de la bactérie. Bien sûr, les symptômes varient d’une personne à l’autre, cependant, le symptôme le plus fréquent est une rougeur indolore qui atteint environ 5 centimètres autour de la piqûre, présente pendant au moins 48 heures. Il peut également arriver que les symptômes suivants soient ressentis :  

  • Fatigue
  • Fièvre
  • Courbatures

 

Si elle n’est pas diagnostiquée et traitée assez vite, les symptômes suivants peuvent se manifester dans les semaines et les mois suivants la piqûre  :  

  • Apparition de plusieurs rougeurs qui s’étendent sur la peau, avec peu ou pas de douleur ou de démangeaison.  
  • Paralysie du visage, engourdissement d’un membre, douleur à la nuque, maux de tête importants.  
  • Inflammations et douleurs aux articulations.
  • Douleur à la poitrine, palpitations ou étourdissements.

 

*(Gouvernement du Québec, 2022 (a))

 

Le traitement

La maladie de Lyme se traite avec des antibiotiques prescrits par un médecin. La nature et la durée du traitement dépendent du stade de l’infection et des symptômes présents. En général, le traitement permet de récupérer rapidement et complètement de la maladie. Toutefois, il arrive que chez des personnes traitées, certains symptômes persistent pendant plusieurs mois. (Gouvernement du Québec, 2022(a))

 

La transmission

Après avoir été piqué par une tique infectée, si elle reste accrochée à la peau moins de 24 heures, le risque de développer la maladie est très faible. Par contre, ce risque augmente si la tique reste accrochée plus longtemps. (Gouvernement du Québec, 2022(a))

 

Comment éviter d’être piqué par une tique?

Les tiques ne sautent pas, ne volent pas et ne se laissent pas tomber d’une surface en hauteur (ex. : une branche). Elles peuvent cependant se cacher dans les végétaux et s’agripper à vous lorsque vous passez à côté d’elle. (Gouvernement du Québec, 2022(a))

 

Pour tenter de les éviter – Actions physiques

Marchez dans les sentiers battus et évitez de vous promener dans les herbes hautes.

Utilisez un chasse-moustiques (DEET) sur les parties exposées de votre corps (excepté le visage).

Portez un chapeau, des souliers fermés et des vêtements longs.

Entrez votre chandail dans votre pantalon et le bas de votre pantalon dans vos chaussettes.  

Portez des vêtements de couleurs claires lors de vos promenades (elles ne les éloignent pas, mais les rendent plus visibles sur vos vêtements).  

 

*(Gouvernement du Québec, 2022 (a))

 

Pour tenter de les éviter – Actions environnementales

Coupez les herbes hautes et les broussailles autour de votre maison, et tondez votre gazon.

Enlevez les feuilles mortes et les mauvaises herbes qui se trouvent sur la pelouse et au bord des réserves de bois et du cabanon.

Aménagez des sentiers en copeaux de bois ou en gravier entre les zones boisées et les pelouses, les patios et les aires de jeu.  

Aménagez les aires de jeux loin des arbres, dans un endroit ensoleillé.

Empilez le bois avec soin, à l’abri et au sec (cela peut éloigner les rongeurs, qui attirent les tiques).

 

*(Gouvernement du Québec, 2022 (a))

 

Pour tenter de les éviter – Dans la maison

Examinez votre équipement au retour d’une activité extérieure (ex. sac à dos).  

Examinez la peau de vos animaux de compagnie au retour d’une activité extérieure.  

Éliminez les tiques sur vos vêtements en mettant ceux-ci dans la sécheuse à température élevée pendant 10 minutes. Si les vêtements sont trop sales pour être mis à la sécheuse directement, lavez-les à la machine à l’eau chaude, idéalement pendant au moins 40 minutes. Ensuite, mettez-les à la sécheuse à température élevée, pendant au moins 60 minutes (les vêtements doivent être complètement secs).  

 

*(Gouvernement du Québec, 2022 (a))

 

Sources

  • Buchner, Jill. 02 août 2021. « 20 choses à savoir sur les tiques du Québec et du Canada ». https://www.selection.ca/sante/20-choses-a-savoir-sur-les-tiques-du-quebec-et-du-canada/ [Dernière consultation le 17/05/2022]
  • Gouvernement du Québec. 2022 (a). « Maladie de Lyme ». https://www.quebec.ca/sante/problemes-de-sante/a-z/maladie-de-lyme [Dernière consultation le 17/05/2022]
  • Gouvernement du Québec. 2022 (b). « Retrait d’une tique en cas de piqûre ». https://www.quebec.ca/sante/conseils-et-prevention/sante-et-environnement/retrait-dune-tique-en-cas-de-piqure [Dernière consultation le 17/05/2022]
  • Institut national de santé publique du Québec (INSPQ). S.d. (a). « Autres espèces de tiques retrouvées au Québec ». Gouvernement du Québec. https://www.inspq.qc.ca/guide-d-identification-des-tiques-du-quebec/autres-especes-de-tiques-retrouvees-au-quebec [Dernière consultation le 17/05/2022]
  • Institut national de santé publique du Québec (INSPQ). S.d. (b). « Est-ce une tique? ». Gouvernement du Québec. https://www.inspq.qc.ca/guide-d-identification-des-tiques-du-quebec/autres-especes-de-tiques-retrouvees-au-quebec [Dernière consultation le 17/05/2022]
  • Piqure-de-tique.ch. S.d. « Risque par saison ». https://piqure-de-tique.ch/risque-par-saison/ [Dernière consultation le 17/05/2022]
  • Villeneuve, Alain. 2012. « Les tiques, mieux les connaître, mieux s’en protéger ». Faculté de médecine vétérinaire de l’Université de Montréal. https://www.medvet.umontreal.ca/servicediagnostic/parasitologie/PDF/LestiquesMieuxlesconnaîtreetmieuxsenprotéger.pdf [Dernière consultation le 17/05/2022]

 

Article rédigé par Laurie Lévesque, créatrice de contenu pour l’Académie Saint-Bernard.

Édité et mis en page par Émilie Bédard, responsable des communications.

1