Porter un casque à vélo c’est vital!

Date

18 MAI 2021

 

Profiter du soleil à vélo c’est bien, avec les bonnes protections c’est encore mieux!

À l’approche des températures plus douces et des heures d’ensoleillement plus longues, il est normal que les activités physiques d’extérieur reprennent à plein régime. Parmi ces activités physiques, le vélo devient de plus en plus populaire.  

 

Une activité pleine de bénéfices

Les bénéfices de son activité physique ont déjà été prouvés à maintes reprises. En voici quelques uns :

amélioration de la santé cardio-vasculaire ;

réduction des chances de diabète ;

hausse de l’énergie ;

amélioration de la qualité du sommeil ;

amélioration de la santé mentale.

 

Que ce soit de façon récréative ou pour se rendre au travail, le vélo est donc un excellent moyen de se tenir en bonne santé.

 

TOUTEFOIS,  

 

Malgré tous ses bienfaits, le vélo reste une activité durant laquelle il faut se protéger adéquatement : en suivant les règles de la route et en utilisant un équipement de protection adéquat. Parmi ces équipements, il en existe un qui est encore malheureusement facilement oublié : le casque.

 

En effet, près de la moitié des cyclistes québécois ne portent pas le casque. Même dans nos régions où le casque est plus populaire, encore 30 % des cyclistes admettent ne pas le porter.

 

Une protection vitale

 

Quelques statistiques importantes :

 

Entre 2007 et 2016, les blessures à la tête ont contribué à près de 60 % des décès liés à un accident impliquant un cycliste au Québec.

Ça équivaut à une moyenne de 12 personnes par année.

Entre 2009 et 2019, ces blessures ont aussi contribué à près de 30 % des hospitalisations liées à un incident impliquant un cycliste.

Il fut démontré que le simple fait de porter un casque de vélo permet d’éviter entre 50 % et 69 % des blessures à la tête chez les cyclistes.

Si le casque est bien ajusté, il pourra alors prévenir jusqu’à 85 % des blessures à la tête.

Cet équipement de protection pourrait éviter jusqu’à 4 traumatismes crâniens sur 5 si il était porté par tous les cyclistes.

 

Le casque protège la tête en…

absorbant les chocs pour prévenir les impacts direct avec le crâne ;

répartissant l’impact sur une plus grande surface ;

ralentissant la projection si la tête subit un impact grâce à la mousse à l’intérieur du casque.

 

Bien ajuster son casque de vélo

Choisir la bonne taille

 

Il s’agit du premier aspect à considérer lors de l’achat d’un casque, puisque le bon fonctionnement des 2 autres aspects (positionnement et ajustement) en dépend.

 

Les casques d’entrée de gamme sont conçus pour faire à la majorité de la population, et proposent un système d’ajustement qui permet de maintenir le casque bien en place. Toutefois, il peut arriver que ce type de casque ne convienne pas à la forme ou la taille de votre tête. Effectuer des recherches préalables peut ainsi permettre de savoir quels types de casques seraient mieux adaptés à vos besoins et à vos goûts.

 

Bien le positionner

 

Pour que le casque protège bien, il ne suffit pas de le mettre sur la tête puis de l’attacher sous le menton. Comme un casque bien ajusté peut grandement prévenir les blessures à la tête, savoir comment bien le placer est très important.

 

La méthode pour bien positionner son casque de vélo est toute simple. Pour le placer correctement au milieu de la tête, il faut s’assurer que l’avant du casque arrive à deux doigts au-dessus de vos sourcils.

 

En plaçant le casque dans cette position, il pourra alors absorber le choc d’un impact aussi bien à l’avant qu’à l’arrière de la tête.

 

De plus, si votre casque est ajustable, par exemple, il peut être resserré grâce à une roulette se trouvant à l’arrière, resserrez-le assez pour qu’il tienne bien sur la tête même si les sangles ne sont pas attachées*.

 

*Bien sûr, cet ajustement sert à assurer la stabilité du casque, vous devez donc tout de même attacher les sangles.

 

Ajuster les sangles

 

Les dernières parties à ajuster, et non les moindres, sont les sangles. Sans elles, le casque est inutile, tombant inévitablement de votre tête avant qu’il puisse vous protéger d’un quelconque choc.

 

Il est important de s’assurer que les sangles à gauche et à droite de la tête sont dans le bon angle, créant un V qui ne touche pas vos oreilles. De même, la sangle sous le menton devrait être bien ajustée et centrée, sans toutefois être serrée au point d’être inconfortable. Vous ne devriez donc pas être capable de passer plus d’un doigt entre votre menton et l’attache.f

 

Pour un été amusant et sécuritaire, rappelez-vous de respecter le code de la route et de toujours porter votre casque lors vous faites du vélo!

Sources

Institut national de santé publique du Québec (INSPQ). s.d. “Port du casque de vélo”. INSPQ : Centre d’expertise et de référence en santé publique. [En ligne] https://www.inspq.qc.ca/securite-prevention-de-la-violence-et-des-traumatismes/prevention-des-traumatismes-non-intentionnels/dossiers/port-du-casque-de-velo

 

Ministère de la santé et des services sociaux (MSSS). Dernière mise à jour le 19 février 2018. “Port du casque de vélo”. Statistiques de santé et de bien-être selon le sexe – Tout le Québec. [En ligne] https://www.msss.gouv.qc.ca/professionnels/statistiques-donnees-sante-bien-etre/statistiques-de-sante-et-de-bien-etre-selon-le-sexe-volet-national/port-d-un-casque-de-velo/

 

Gauthier, M., Colin, C., Frappier, J-Y., Hervouet-Zeiber, C.,Saint-Vil, D., Atkinson, J., Auger, L., Bardin, C., Chalut, D., Friedman, D., Ste-Marie, M., Cyr, C., Bélanger, R., Clément, J., Dugas, M-A., Gervais, P., Hamel, P., Harvey, J. et Mathieu, B. 23 juin 2013. “Une loi portant sur le port obligatoire du casque à vélo pour les moins de 18 ans”. Le Soleil. [En ligne] https://www.lesoleil.com/opinions/point-de-vue/une-loi-portant-sur-le-port-obligatoire-du-casque-a-velo-pour-les-moins-de-18-ans

 

La Cordée. 25 mai 2018. “Bien porter et bien ajuster son casque de vélo”. Blogue La Cordée. [En ligne] https://blog.lacordee.com/bien-porter-et-bien-ajuster-son-casque-de-velo/

 

Fondation de la Commission scolaire de Montréal. “J’apprends le vélo : Cahier de l’enseignant”. Duathlon relève. [En ligne] https://fr.readkong.com/page/j-apprends-le-v-lo-cahier-de-l-enseignant-e-5111992

 

Article rédigé en collaboration avec Émilie Bédard, responsable des communications.

1